Annonce Artzamendi : Grande exposition "Ours, mythes et réalités" au Muséum d'histoire naturelle de Toulouse, jusqu'au 30 juin 2014

  • Stéphan et Marie Carbonnaux

 

 

  AfficheExpoMuseumOursTlse.jpg

 

 

Le Muséum d'histoire naturelle de Toulouse propose,

depuis le 11 octobre

et jusqu'au 30 juin 2014,

une grande exposition temporaire


"Ours, mythes et réalités"

 

 

 

Exposition temporaire

du 11 octobre 2013 au 30 juin 2014 

  

Animal mythique mais aussi souvent  diabolisé, l’Ours représente la part  d’animalité dans laquelle l’Homme  se reconnaît, mais qu’il cherche à  exorciser. Qu’il soit vénéré ou craint,  il est l’objet de nombreux fantasmes et convoitises, entre attirance et  aversion. 

  

Dans une dimension universelle, l’Exposition mettra en exergue la  perception complexe qu’entretient  l’homme face à l’ours et invitera  le visiteur à s’interroger sur cette relation passionnelle qui l’unit à l’ours. Il sera donc question  d’histoires d’ours mais aussi de  l’histoire commune entre l’homme et  l’ours. 

 

Organisée autour de plusieurs thématiques – culture, nature et sociétés –, cette exposition sera l’occasion d’établir un état des lieux sur notre perception de l’ours au travers du mythe que nous nous en faisons, et de rappeler la réalité scientifique qui s’impose à nous de manière objective, ni triste ni joyeuse, mais juste.

 

L’ours universel


Tous les animaux ont une histoire, mais celle de l’ours est particulièrement forte et touche toutes les populations de l’hémisphère nord qui cohabitent avec lui. Des histoires d’ours, contes, légendes et mythes, circulent du Japon à l’Amérique du nord, en passant par les Pyrénées ou les pays d’Europe de l’Est. L’imaginaire autour de l’ours est fertile et parfois contradictoire : il est le séducteur, le mangeur de brebis, le compagnon du sommeil enfantin et l’animal mystérieux qui disparaît l’hiver dans sa tanière. Ces histoires ont un écho dans les fêtes de l’ours qui se déroulaient dans maints endroits en Europe et qui subsistent encore dans les Pyrénées Orientales.

 

Les différentes représentations de l’ours, acquises dans la conscience des Hommes au fil des époques et des cultures – de l’ourson au nounours –, seront abordées ainsi que les caractères que prend l’ours dans la pensée humaine présentés à travers mythes, rites, contes et légendes du monde.


L’ours animal


Le visiteur découvrira l’environnement naturel des ours avec leurs caractéristiques biologiques, les régimes alimentaires, les cycles de reproduction et d’hivernation …

 

Outre les anciennes collections du muséum de Toulouse qui auront été restaurées pour l’Exposition – ours bruns, ours lippu indien, ours des cocotiers et ours blanc naturalisés – ainsi que les 8 crânes de l’ensemble des espèces d’Ursidés, les spécimens prêtés par les autres muséums complèteront cette présentation des 8 espèces d’ursidés avec notamment Yen Yen, le Panda Géant donné vivant en 1972 par Mao Tsé Tung à Georges Pompidou, qui sera prêté pour la première fois par le Muséum National d’Histoire Naturelle.


L’ours et nous


Une partie de l’Exposition sera consacrée à l’histoire de l’Ours et à celle qu’il a toujours entretenue avec l’homme, l’histoire de l’ours reflétant celle de l’homme. Entre crainte et admiration, ce prédateur a toujours suscité une sorte de rivalité pour l’homme, c’est pourquoi celui-ci a toujours essayé de le dompter, de le dominer et le maîtriser.

 

C’est certainement une des raisons pour laquelle la cohabitation entre l’homme et l’ours n’a jamais été simple. La thématique questionnera donc sur les enjeux et les problématiques de ce « vivre ensemble ». Cannelle, Papillon, les derniers ours bruns de souche pyrénéennes seront présentés avec Palouma une ourse slovène qui permettra d’aborder l’état des lieux actuel de la population d’ours dans les Pyrénées.


L’ours et moi


Enfin, l’Exposition permettra au visiteur de recadrer de façon surprenante l’image déformée qu’il projette sur l’ours. Ne serait-ce pas le regard que nous portons sur notre propre nature animale qui transforme notre relation avec ce « frère » sauvage de l’Homme ?


 

Tous renseignements : http://www.museum.toulouse.fr/


Allo Muséum : 05 67 73 84 84


 

Devant le succès de cette exposition, il est fortement conseillé de téléphoner et/ou de se présenter assez tôt pour les animations, notamment en période de vacances.

 

 

Muséum d'Histoire Naturelle

35 allées Jules Guesde

31000 TOULOUSE

Artzamendi © 2015 -  Hébergé par Overblog