Annonce chroniquée d'Artzamendi : Nouvelle émission télévisuelle importante sur la maladie de Lyme, maladie liée au sauvage, à voir sur Tavop

  • Stéphan et Marie Carbonnaux

 Gare aux tiques

Un nouveau documentaire sur la maladie de Lyme,

 

"Lyme : l'épidémie invisible",

 

vient d'être diffusé à la télévision.

 

 

 

 

 

Il est possible de le voir sur Tavop

 

http://www.tavop.com/trtoj/index.php?option=com_content&view=article&id=968762340:ghhghgh&catid=26:tout-&Itemid=4

 

Nous conseillons vivement à nos lecteurs de se renseigner sur cette maladie en plein développement, à tel point que de plus en plus de voix évoquent maintenant une véritable épidémie, d'où le titre du documentaire.

 

 

Résumé du documentaire

 

Transmise à l'homme par la morsure d'une tique, la maladie de Lyme présente des symptômes très diversifiés comme des douleurs musculaires, articulaires, ou encore des manifestations neurologiques qui font souvent penser à d'autres maladies. Par conséquent, de nombreuses personnes infectées sont mal soignées à travers le monde. En France, 30 000 nouveaux cas apparaissent chaque année. Mais ce chiffre est contesté par une partie de la communauté scientifique. Certains médecins remettent en cause la fiabilité du test Elisa qui permet de détecter la maladie.

 

 

Les commentaires d'Artzamendi

 

Nous reproduisons ici les commentaires écrits à l'occasion d'un documentaire diffusé au printemps dernier (http://srv05.admin.over-blog.com/index.php?id=1384311103&module=admin&action=publicationArticles:editPublication&ref_site=1&nlc__=561416776043), et qui restent valables.

 

 

Eh oui !, le sauvage, ce n'est pas simplement l'aigle ou l'ours, mais également les tiques et autres parasites qui abondent et nuisent à notre santé.

 

Nous vous incitons donc vivement à regarder cette émission, tant cette maladie véhiculée par les tiques est une véritable calamité qui ne cesse de progresser, en France, en Europe et dans d'autres pays du monde. La conclusion de cette émission est que nous serions touchés par une épidémie, ignorée et ou occultée, qui gagne du terrain. Du reste, à notre petite échelle, nous connaissons déjà directement cinq personnes ayant contracté la maladie de Lyme (avec des séquelles diverses), et nous entendons régulièrement des médecins faire état de nouveaux cas détectés dans les Pyrénées (un massif manifestement très touché).

 

Pour notre part, nous avons été bien des fois mordus par des tiques, à la recherche d'animaux sauvages ou lors de cueillettes de champignons. Il nous est arrivé aussi de retrouver des tiques sur notre corps en allant dans notre jardin, à l'entrée d'une vallée pyrénéenne.

 

En Slovénie, nous avons également été mordus lors de longues marches et nuits dans les forêts. Là bas, la présence des tiques est d'autant plus inquiétante qu'elles peuvent transmettre une méningo-encéphalite aux conséquences graves. Fort heureusement, les cas sont assez rares, comme un médecin slovène, consulté en urgence, nous l'avait déclaré. Cependant, cette maladie d'origine virale, qui peut-être contractée de manière exceptionnelle après avoir bu du lait cru ou mangé du fromage au lait cru de chèvre ou de brebis,  est en expansion et touche quelques localités françaises de l'Est.

 

Nous ne reviendrons pas sur le cycle de la maladie, ses conséquences, tant les sites d'information sont nombreux.

 

http://francelyme.fr/

http://www.associationlymesansfrontieres.com/

http://www.invs.sante.fr/surveillance/lyme/lyme.pdf

etc.

 

Ici et là des pétitions sont à signer afin que les autorités françaises prennent enfin au sérieux le problème, voire l'épidémie, de la maladie de Lyme.

 

 

Informez-vous, croisez les sources et couvrez-vous  lorsque vous allez en forêt, spécialement dans les hautes herbes.

Au retour à la maison, inspectez tout votre corps, ou mieux, faites-vous inspecter le corps. Retirez les tiques le plus tôt possible (avec un tire-tiques ou une pince, mais surtout pas avec de l'éther ou un autre produit chimique) en veillant aussi à extirper son rostre, par lequel ce parasite

véhicule les maladies.

 

 

Stéphan Carbonnaux

 

 

 

 

 

 

 

Artzamendi © 2015 -  Hébergé par Overblog