Conférence en défense de la montagne de Moncaüt le 17 septembre 2011 à Louvie-Juzon (Pyrénées-Atlantiques)

  • Stéphan Carbonnaux et Marie Coquet

Non-a-la-carriere--1600x1200-.jpg

L'opposition au projet funeste de carrière s'affiche partout dans le quartier de Pédéhourat, 

sur la commune de Louvie-Juzon.

 

 

Le samedi 17 septembre 2011, à 20h30, en salle du conseil municipal de Louvie-Juzon (Pyrénées-Atlantiques, 64), le professeur Elie-Jean Debroas présentera une conférence en défense du site menacé de Moncaut :


"Le cirque de Moncaut et sa lherzolite, patrimoine pyrénéen unique à protéger et à mettre en valeur."


Elie-Jean Debroas est géologue et ingénieur d'études à l'Université Paul Sabatier de Toulouse.

 

 

La montagne de Moncaut, et sa lherzolite (une roche dure très recherchée) sont en effet convoitées par la société Daniel qui entend y implanter une carrière avec l'inévitable promesse d'y créer des... emplois. Le projet est soutenu et voulu par la commune de Bruges-Capbis-Mifaget qui serait mieux inspirée de réfléchir à d'autres voies de développement territorial. Lire notamment l'article de Christine Drouillard sur "La Gazette béarnaise", consacré à la pisciculture de Pédéhourat : http://www.lagazette-bearnaise.com/article-pisciculture-de-pedehourat-les-salmonides-de-la-vallee-d-ossau-83641699.html

 

Une forte opposition a vu le jour qui mêle habitants, éleveurs, bergers, chasseurs et écologistes. Une association "Les Amis de Moncaut" a été créée et anime une résistance à ce funeste projet. C'est elle qui organise la conférence du 17 septembre. Vous trouverez quantité de renseignements sur son site :

 

http://www.moncaut.net/

 

 

 

Nous avons, un ami et moi, découvert ce territoire dans la première quinzaine de juillet 2011, et sommes revenus séduits par la beauté et la grande tranquillité des lieux. Au soir, avant une nuit magnifique à la belle étoile, aux abords immédiats d'un cromlech vieux de plusieurs millénaires, regardant la plaine si éclairée par les lampadaires et autres lumières des villes, des bourgs et des villages, nous constations encore une fois combien sont précieux les biens et atmosphères immatériels dans une époque où les aménagements humains les plus dégradants ne cessent d'envahir l'espace.


 

Voilà aussi pourquoi il faut épargner le Moncaüt.


Moncaut--vue-generale--1600x1200-.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gave sous le Moncaut [1600x1200]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A gauche, vue générale du site : le Moncaut, petit sommet au centre de l'image, est niché au coeur d'un superbe vallon.

A droite, un gave non loin du Moncaut.

 

 

 


 

Stéphan Carbonnaux


 

Rejoingnez-nous aussi sur : www.artzamendi.fr


 

Crédits : clichés personnels dont les droits sont réservés.

 


Artzamendi © 2015 -  Hébergé par Overblog