La vie est plus forte que la mort : petite histoire, en cours, d'une nichée de mésanges charbonnières

  • Stéphan Carbonnaux et Marie Coquet

MesangeCharbo-et-ses-5-petits-BALettres--SteColome--20-mai.jpg

Une mésange charbonnière et ses cinq poussins © Artzamendi.


Rappel : nous nous sommes permis de prendre ce cliché, car ces mésanges

sont familières avec les hommes. En règle générale, il est déconseillé d'approcher

des nids avec des oeufs ou des jeunes.

 

Cette image date du 20 mai 2012 et a été prise dans une boîte aux lettres de notre village des Pyrénées béarnaises. Un couple de mésanges charbonnières s'est établi là depuis des années et élevait cinq poussins en cette troisième semaine de mai. Las, les semaines froides n'ont cessé de se succéder ce printemps, raréfiant le nombre d'insectes et de chenilles données aux jeunes mésanges, et refroidissant aussi les corps des oisillons. Le 20 mai 2012, il pleuvait chez nous et neigeait même à 1500 mètres d'altitude, ce que nous découvrîmes sur les sommets alentours, deux jours après, à la faveur d'éclaircies.

 

Et ce que j'avais craint arriva malheureusement : le 22 mai 2012, les petits moururent de faim et de froid. Le nid ravissant, constitué de mousse et de crins de cheval, fut même retiré de la boîte aux lettres. Le 23 mai, à quelques mètres de là, je retrouvai sur la chaussée 17 oeufs que des hirondelles de fenêtre (la colonie compte une quinzaine de couples, et c'est la plus belle du village) avaient jeté hors leurs nids. Les mêmes causes produisaient les mêmes effets. Inutile de vous décrire la peine qui était la nôtre, puisque nous côtoyons ces oiseaux tous les jours, qu'ils animent la place par leurs allées et venues, leurs chants et cris, et que nous les considérons comme des habitants à part entière du village. Le mot animal ne désigne-t-il pas étymologiquement l'âme ?

 

L'animal c'est aussi une résistance à toute épreuve, comme ces modestes mésanges viennent de nous le montrer. En moins de quinze jours, le couple a en effet reconstruit son nid (avec le même type de matériaux), la femelle a pondu 5 oeufs couvés en ce moment même. Nous avons, de nouveau, alerté la factrice, qui ne s'était rendu compte de rien !, et souhaitons que la météorologie s'améliore nettement pour nos mésanges, les hirondelles de la place et tant d'autres bêtes sauvages qui subissent très directement les affres du ciel et les dérèglements en cours.


 

Le-nid-reconstruit-des-charbonnieres--et-5-oeufs--11-juin-.JPGLe nid reconstruit par les mésanges charbonnières, avec 5 oeufs couvés.

A droite, une lettre pliée et coincée par la factrice afin de ne pas gêner la couveuse.

11 juin 2012 © Artzamendi.

 

 

Quand au village, nous nous plaignons de manquer de chaleur et de devoir rallumer le poêle à bois, que la vie est parfois bien difficile en période de crise générale, je pense à ce couple de mésanges et me dit que nous sommes relativement protégés, puisque nous n'en sommes pas réduits aux mêmes extrémités !


 

Stéphan Carbonnaux


 

Retrouvez-nous aussi sur Artzamendi : www.artzamendi.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Artzamendi © 2015 -  Hébergé par Overblog