Le retour des Grands paons de nuit

  • Stéphan Carbonnaux et Marie Coquet

Gd paon de nuit, Ste Colome, 07 mai 2011 [1600x1200] 

Un mâle de Grand paon de nuit, Haut-Béarn,

07 mai 2011 © Artzamendi.

 

 

 

Ce 15 mai 2012, au matin, j'ai eu la grande joie d'observer de très près un Grand paon de nuit, notre plus grand papillon d'Europe. Un mouvement curieux au beau milieu de la rue de notre village a attiré mon attention, et j'ai vite reconnu le Grand paon par son envergure, qui peut atteindre 20 centimètres. Le mâle que j'ai observé le 15 mai atteignait une dizaine de centimètres, je l'ai ramassé, posé dans un abri où il a passé la journée avant de reprendre son vol la nuit venue.


C'est la deuxième fois depuis l'an passé que je trouve un tel papillon sur une route dans les Pyrénées occidentales. En 2011, mon observation avait eu  lieu le 07 mai, j'avais ramené dans notre village un Grand paon très affaibli et échoué sur une route passante d'Arudy (64) . C'est le mâle que vous voyez sur le cliché au-dessus. Je l'ai posé sur des buches dans un cabanon, où il a fini par mourir comme tous les mâles de son espèce une fois leur reproduction achevée.

 

Ouvrez l'oeil de votre côté jusqu'en juin, et n'hésitez pas à signaler vos observations à l'Office pour les insectes et leur environnement :


http://www.insectes.org/opie/monde-des-insectes.html

 

Comme tant d'espèces autrefois communes, le Grand paon de nuit a connu une sévère régression en France. Une voisine me confiait qu'ils étaient autrefois fréquents et de plus belle taille dans la région d'Arudy.

 

Une enquête nationale a été menée en 2008. Je n'ai pas trouvé ses résultats.

 

Pour en savoir plus :

 

 

 

http://www.tela-insecta.net/portail/index.php?option=com_content&task=view&id=147&Itemid=507

 

http://www.noeconservation.org/index2.php?rub=12&srub=31&ssrub=98&sssrub=550&goto=contenu&PHPSESSID=b8cd9467fc4f2db7deb120b3b524f5d7

 

 

Belle fin de printemps !


 

Stéphan Carbonnaux

 

Retrouvez-nous aussi sur Artzamendi :

www.artzamendi.fr

Artzamendi © 2015 -  Hébergé par Overblog