Présentation et dédicace de mes livres à la Fête du livre de Pau du 26 au 28 novembre 2010 à la Librairie des Pyrénées

  • Stéphan Carbonnaux et Marie Coquet

 

Affiche-Fete-du-livre-Pau-2010.jpgJe présenterai et dédicacerai mes livres lors de la Fête du livre de Pau sur le stand de la Librairie des Pyrénées. Ce salon se tiendra au Palais Beaumont du 26 au 28 novembre 2010. Je serai présent vendredi soir de 19h15 à 21h00, samedi de 14 à 17h00 et dimanche de 13h45 à 15h45.

 Sur le stand de la Librairie des Pyrénées, vous pourrez aussi rencontrer Claude Dendaletche qui présentera notamment ses « Carnets pyrénéens » parus en début d’année 2010, dont j’ai lu avec une joie immense de nombreuses pages, m’en réservant d’autres pour plus tard.

Louis Laborde-Balen, auteur bien connu des Pyrénéens, des pèlerins de Compostelle et des lecteurs de la revue Pyrénées sera également présent sur le stand, mais aussi Bernard Martin-Laprade, Marcel Pérès et Cyril Azouvi, auteur invité du salon qui a publié chez Glénat Une année en haut : chroniques d’un refuge ordinaire.

Pour ma part, je tiens particulièrement à présenter mon essai Le Pays des forêts sans ours, inclus dans l’ouvrage collectif Plainte contre la France pour défaut de protection de l’ours des Pyrénées, paru au mois de mars 2010 aux éditions Imho dans la collection Radicaux libres dirigée par l’écrivain Armand Farrachi : Parution de Plainte contre la France et du Pays des forêts sans ours

Nous pouvons affirmer aujourd’hui que ce livre fait l’objet d’un rejet (j'avais écrit "censure" précédemment, un terme qui n'est pas approprié à la situation) qui ne dit pas son nom de la part des milieux officiels et para-officiels de la défense de l’ours, et nous constatons le silence assez étourdissant de ce qu’il reste de presse écologiste, au sens large, dans ce pays. Fort heureusement, des lecteurs curieux le lisent et le font connaître autour d’eux. Je  les en remercie chaleureusement, notamment ceux qui m'adressent des encouragements en remarquant que j'écris ce que peu osent dire, voire même penser. N’hésitez pas à vous rendre sur le stand de la Librairie des Pyrénées pour en parler avec moi et acheter ce livre. N’oublions pas que l’édition indépendante a besoin de lecteurs pour vivre et publier des ouvrages que les éditeurs de moyenne ou de grande taille ne veulent pas, pour des raisons souvent lamentables, il faut également le dire.

Enfin, je ne peux qu’inviter les lecteurs à se rendre sur le stand de la Librairie des Pyrénées, vénérable institution paloise reprise voici trois ans par Axelle Lapierre et Nathalie Marissa, amoureuses des livres et des montagnes, qui ont connu de grandes difficultés (c’est le moins qu’on puisse dire !) propres à mettre en péril l’existence même de la librairie. La librairie rebondit actuellement, elle mérite d’être encouragée et soutenue, d’autant qu’elle offre un large choix de livres de montagne et de cartes en tous genres. Acheter un livre, ou une carte, dans une telle librairie a vraiment du sens ! C'est aussi un acte de solidarité, une valeur qu'on aimerait voir refleurir aujourd'hui.

Vous pouvez lire un beau portrait d’Axelle Lapierre paru le 30 août 2010 sur le site de La République des Pyrénées :

http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2010/08/30/de-lapierre-a-la-montagne,152571.php

 

Tous renseignements sur la Fête du livre : http://www.pau.fr/agenda/20071009_135511

 

Rendez-vous à la Fête du livre et bonne fin de semaine à tous,

Stéphan

Claude 26/11/2010 11:16


Je te souhaite une belle soirée d'ouverture de ce salon et de belles journées durant le WE.
Et bravo à la Librairie des Pyrénées pour son courage et sa détermination. Je leur souhaite longue vie.
Quand je viendrai à Pau j'irais bien leur rendre visite.


Artzamendi © 2015 -  Hébergé par Overblog