Promenade en automne

  • Stéphan Carbonnaux et Marie Coquet
Lancez maintenant la lecture de la musique !



 L'automne est un andante mélancolique et gracieux qui prépare admirablement le solennel adagio de l'hiver.

George Sand








 























 L'automne raconte à la terre les feuilles qu'elle a prêtées à l'été.

Georg Christoph Lichtenberg

P1090826 [Résolution de l'écran]   P1090829 [Résolution de l'écran]  


Ce qu'il y a parfois de beau avec l'automne, c'est lorsque le matin se lève après une semaine de pluie, de vent et brouillard et que tout l'espace, brutalement, semble se gorger de soleil.

Victor-Lévy Beaulieu



Clichés et vidéo : Stéphan Carbonnaux et Marie Coquet


Septembre s'en est allé pour laisser place à octobre. L'automne est là. Chaque saison est une réjouissance pour les sens.


Pendant longtemps, une certaine nostalgie m'envahissait à l'approche de l'automne, saison qui allait emmener avec elle les beaux verts tendres ou affirmés des haies sauvages, des arbres aux parures éclatantes de vie, qui allait aussi annoncer un climat plus rude contre lequel il faudrait résister en s'emmitouflant dans des couches de vêtements qui entravent les mouvements, engoncent les corps frileux. Le plus désappointant était sans conteste cette léthargie de la nature, que je voyais à demi-morte, contrainte par cette saison à végéter jusqu'au printemps. Il aurait été presque déplacé de s'autoriser à trouver ces nouvelles teintes aux couleurs de rouille esthétiques : n'était-ce pas là  la mort d'une partie de l'arbre, privée de sève nourricière ?

 

Mais c'est tout autrement que je perçois maintenant cette saison ! Elle est accueillie, comme les autres, avec réjouissance et une certaine exaltation !  Ces cycles amènent avec eux une harmonie particulière et nous apporte le changement nécessaire qui lutte contre la monotonie et la neurasthénie !  L'automne, c'est une palette incroyable de couleurs orangées, c'est la nature qui s'exprime autrement, c'est la saison des châtaignes, des champignons, du brame du cerf ! C'est un rapport différent qu'on développe avec les bois, très intime. Je ne l'ai jamais mieux perçu qu'en parcourant la forêt avec mon cheval. Les sabots venant rencontrer le tapis moelleux et épais des feuilles au sol qui allège, en nous accueillant avec douceur, le poids des corps. Le bruit de ces feuilles froissées, les odeurs très fortes d'humus, le calme qui règne au milieu de ces arbres, le vent qui les agite doucement et qui leur font susurrer d'étranges comptines, les chants d'oiseaux plus épars, tout cela c'est l'automne. L'automne encore qui nous rend plus alerte grâce aux premiers froids piquants qui font rougir les nez et les oreilles et le plaisir d'avoir le corps au chaud, protégés par une grosse et douillette veste.

L'automne toujours qui promet au retour des promenades, les premiers chocolats chauds !

 

Décidément, l'automne est une saison merveilleuse et c'est grâce à ma jument et à nos belles chevauchées que j'ai appris à apprécier chacune de ses saveurs.

 

L'équitation, ou plutôt la quête d'un partage véritable avec l'animal, se marie admirablement bien avec la nature. Et pour conclure, que dire d'autre que VIVE L'AUTOMNE !



Marie 











Toile de George Stubbs

Artzamendi © 2015 -  Hébergé par Overblog