Redécouverte des vautours en Ossau, les 10 et 11 août 2011, avec Jean-François Terrasse, Dominique Meininger, Augustin Médevielle, Didier Peyrusqué et Stéphan Carbonnaux : précisions

  • Stéphan Carbonnaux et Marie Coquet

 

JFTerrasse et FMerlet, Ossau, 1963Les journées des mercredi 10 et jeudi 11 août consacrées à la rédécouverte des vautours à l'époque de la venue de Robert Hainard dans les Pyrénées, et en vallée d'Ossau en particulier, s'ouvriront donc demain à Aste-Béon (Ossau). Et le temps s’annonce au beau !

Parmi les témoins de l'époque, Jean-François Terrasse, ornithologue, codécouvreur des colonies de vautours, et protecteur des rapaces de réputation internationale, sera présent les deux journées entières. C'est lui et son frère Michel qui invitèrent les Suisses Robert Hainard et Jacques Burnier à les rejoindre en Ossau au début des années 1960 devant les aires des trois grands vautours. En juin 1964, Robert Hainard achèvera grâce à l'équipe Terrasse sa longue quête des gypaètes.

 

Page extraite de Pyrénées sauvages

de François Merlet, édité en 1991.

Années 1960 : Jean-François Terrasse et

François Merlet, descendent d'un long affût

aux grands rapaces de la vallée d'Ossau.

François Merlet écrit : "Dans le ciel de la pensée,

un souvenir toujours vivant : mais l'ours, lui, se meurt !"

 

 


Augustin Médevielle, maire d'Aste-Béon et fondateur de la Falaise aux vautours, nous rejoindra pour la veillée de mercredi soir à la cabane Sacaze, et le jeudi soir à La Falaise aux vautours pour la soirée à partir de 21h30. Fils de berger, il a connu tous les ornithologues et naturalistes venus à cette époque en Ossau.

Dominique Meininger, naturaliste et codécouvreur des colonies de vautours, sera présent lors de cette soirée de jeudi. Il a exhumé des photographies inédites de l'époque et a préparé une exposition très intéressante visible depuis aujourd'hui dans l'entrée de La Falaise aux vautours. Accompagné par Dominique Meininger, à Pâques 1961, Robert Hainard dess
 inera la femelle de vautour fauve borgne, appelée "Gertrude", avant d'en réaliser une su perbe gravure.

 
Didier Peyrusqué, garde de la réserve naturelle d'Ossau, réalisateur de films et très bon connaisseur des vautours et de la région, nous accompagnera ces deux journées entières. Il bague tous les a ns les vautours de la réserve, et notamment ceux qui nichent toujours dans l'aire occupée par "Gertrude" en 1961.

 

Rappelons que l'équipe primitive qui découvrit les colonies de vautours dans les Pyrénées occidentales se composait de :

Jean-François et Michel Terrasse, Yves Boudoint (qui ne peut nous rejoindre mais il a envoyé de nomb
 reux clichés inédits qui seront projetés jeudi 11 au soir), Bernard Touillaud et Dominique Meininger.


François Merlet, Joël Tanguy-le-Gac, tous deux aujourd'hui décédés, Jean-Claude Alberny, Philippe Desmond et Denise Lauga, et quelques autres, participèrent à cette période exploratoire et à la protection de ces grands rapaces. Les photographes belges Willy Suetens et Paul van Groenendael participèrent aux premiers séjours des années 1960. Le très grand ornithologue suisse Paul Géroudet vint également y compléter ses études sur les vautours en 1962.

 

 

Jeudi soir à 21h30, je donnerai notre voyage en images "Robert Hainard dans les Pyrénées, quand on redécouvrait les vautours" en hommage à tous ces précurseurs français, suisses et belges.

 

Lire l'article précédent : Rejoignez-nous ! "Sur les pas de Robert Hainard dans les Pyrénées, quand on redécouvrait les vautours", les 10 et 11 août 2011 à Aste-Béon (vallée d'Ossau)


 

Stéphan Carbonnaux

 

Retrouvez-nous aussi sur Artzamendi - Nature, Sauvage et Civilisation

www.artzamendi.fr


Artzamendi © 2015 -  Hébergé par Overblog